Maltraitance

Logo petites pattes Cooltext314748622964782

La Maltraitance

Vous êtes témoin d'actes de maltraitance sur un animal ? : Ne restez pas sans agir !. 

Ne fermez pas les yeux, ne détournez  pas la tête, ne vous bouchez les oreilles , agissez !!! 

Si les animaux ne peuvent pas parler ....   VOUS  SI !

Contactez la Police, la gendarmerie ou la Mairie et une Association de Protection des Animaux, ( Voir la liste des associations de défense des animaux) 

 

Attention images difficiles

Maltraitance 1

Chaque jour, un nombre infini de chats, chiens et autres animaux souffrent et meurent dans les mains des personnes supposées prendre soin d’eux et les protéger. Les violences physiques ou psychologiques, la négligence et la maltraitance sont une réalité quotidienne pour de nombreux animaux. Leur seul espoir est qu’une personne bienveillante agisse avant qu’il ne soit trop tard. Les animaux ressentent la douleur, des études  psychologiques et neurologiques ont permis de démontrer que les animaux ressentent la douleur d'une façon très semblable à la nôtre. Malheureusement les animaux souffrent en silence...

 

12 février 2019, 21:57 ·Urgence du soir

Molly

Nous venons d'avoir un appel pour une petite chienne mal en point. Une dame qui promenait son chien  à vu cette petite puce allongée au sol, elle a la patte deboitée, une boule sous le haut de la patte, très affaiblie et très maigre. Les yeux qui coulent. Cette petite chienne vraiment en mauvais état se trouvait dans un fossé sur la commune de Mesnil Esnard. Elle est maintenant au chaud et à manger. Elle sera vu par le vétérinaire  demain à la première heure. nous ne pouvions pas la laisser à son triste sort dehors à agoniser dans le froid. Nous sommes dépités devant toutes ces urgences et cette souffrance. Comment pouvons nous dormir sur nos deux oreilles en voyant tout cela. Comment pouvons nous dire non à certains sauvetages, ce n'est pas pensable. Après visite chez le vétérinaire les nouvelles de la petite ne sont pas bonnes   elle est tatouée, propriétaire appelé n'habite plus à l'adresse indiquée  le vétérinaire qui l'a identifié nous informe qu' il ne la voyait  que pourlui couper les ongles et les maîtres ont déménagé sans laisser d'adresse. . Cette petite puce s'appelle molly elle est âgée de 18 ans et demi, est aveugle, à de nombreux kystes aux mamelles,  un gros abcès dans la bouche, et la hanche deboitée, elle a de gros problèmes intestinaux. Et est très maigre. Elle souffre énormément et est en fin de vie. Étant une association et non un refuge vu qu'elle est identifiée nous ne pouvons malheureusement pas abréger ses souffrances sans avoir l'accord des propriètaires ou des preuves de recherche avec lettre recommandée. Cela nous attriste énormément. Nous avons trouvé une fa qui veux bien la prendre en attendant que le nécessaire soit fait. Nous espérons seulement qu'elle ne souffrira pas trop. Nous remercions cette fa qui la prend tout en sachant que cela va être difficile de la voir souffrir ou mourir.  Nous vous tiendrons au courant de l'avancée de cette situation et nous espérons que la petite molly puisse partir rejoindre les anges sans trop souffrir. Une plainte sera déposée car vu son état elle n'est pas arrivée toute seule dans ce fossé.  On peut supposer que ses propriétaires s'en sont débarrassés pour ne pas avoir à  payer les frais vétérinaire puis d'euthanasie car elle n'a jamais été soignée.. HONTEUX !

L'Association a contacté la SNPA de Rouen qui fait refuge et fourrière et qui pouvait récupérer cette malheureuse petite chienne afin de la faire endormir aussitôt et ainsi d'abréger ses souffrances, refus net et précis de la Présidente parce que la demande venait des petites pattes 76 - avec un minimum d'intelligence celle-ci aurait pu mettre de coté les rancœurs envers notre association et avoir une réaction positive dans l'intérêt de l'animal .Un comble quelle tristesse !

Chatmutile
Img 4704
Violette 3

Cette cruauté peut s'exprimer de différentes manières. Elle peut être le fruit du comportement violent de la part d'une personne envers son animal domestique, à qui il va faire subir des violences gratuites c'est-à-dire ne pas le nourrir ou le faire vivre dans d'atroces souffrances.

Mais la maltraitance animale peut aussi se retrouver dans des cadres plus officiels comme :

  • la recherche scientifique avec la vivisection d'animaux, que l'on appelle aussi expérimentation animale,
  • la cosmétique avec l'utilisation d'animaux pour la composition de certains produits ou afin de tester lesdits produits, les marques cosmétiques implantées en Chine sont contraintes à réaliser des tests sur les animaux, nombreuses sont donc les marques qui testent sur les animaux,
  • le textile qui utilise les animaux pour leur fourrure et où le contexte de mise à mort de l'animal est souvent contesté.

Les chercheurs se sont basés sur les cinq libertés de l’animal : ne pas souffrir de faim ou de soif, de pas être victime d’inconfort, ne pas subir de douleurs, blessures ou maladies, pouvoir exprimer un comportement naturel pour son espèce et ne pas éprouver de peur ou de détresse.

La cruauté envers un animal est souvent divisée en deux catégories principales : active et passive. La forme active relève de coups de tous types infligés directement à un animal tandis que la cruauté passive est un état de négligence, dans lequel un manque d'agissement est plus fatal que l'agissement en lui-même.

La cruauté active désigne le fait de blesser et de faire souffrir intentionnellement et directement un animal. Corridas, combats de chiens; combats de coqs; combats d'étalons, le donkey-baiting ( combats entre un âne et plusieurs chiens)  le horse baiting (combats entre un cheval et plusieurs chiens) le combat de reines ( combats entre plusieurs vaches ) le tôgyû ( combat de taureaux) Maltraitances liées aux conditions d'élevages et d'abattages, les transports d'animaux.  Aussi, plusieurs formes de maltraitance sur les animaux représentées par l'ablation d'un organe ou d'un membre comme l'essorillement (coupe des oreilles), l'écornage (coupe des cornes), la caudectomie (coupe de la queue), la castration, (coupe des organes reproducteurs) et l'onyxectomie (coupe des griffes) de surcroît lorsque ces opérations sont réalisées sans anesthésie. le gavage forcé, la consommation dans certains pays d'animaux vivants, la maltriatance dans certains  abattoirs sur les bovins, les moutons, les chèvres , les porcs, les chevaux,( certes ils sont destinés à être tués pour être mangés mais pourquoi les faire souffrir lorsqu'ils ne veulent pas avancer lorsqu'ils ils sentent la mort . 

Accumuler des animaux : une manie qui s’avère cruelle

Les « amasseurs » d’animaux ne sont pas des personnes qui possèdent un peu trop d’animaux – ce sont des individus dont la maladie mentale ou la compulsion peuvent entraîner des comportements criminels avec des conséquences terribles pour les animaux, leur propre famille et leur voisinage. Les amasseurs existent pratiquement partout et on les trouve dans toutes les catégories économiques et sociales, sexes et niveaux d’éducation. Une tendance de plus en plus courante et inquiétante chez les amasseurs est de se faire passer pour un refuge ou un centre d’accueil d’urgence. Des centaines d’animaux malades, affamés, blessés, mourants ou morts ont été trouvés lors de perquisitions dans les locaux de ces amasseurs.

Il existe, selon des experts, trois caractéristiques de comportements, qui se retrouvent dans presque tous les cas d’accumulation compulsive :

  • Les amasseurs compulsifs amassent un grand nombre d’animaux.
  • Les amasseurs compulsifs ne parviennent pas à subvenir aux besoins physiques et sociaux des animaux, dont la nourriture, l’eau, les soins vétérinaires et les conditions sanitaires appropriées.
  • Les amasseurs compulsifs trouvent des excuses, ou nient les conditions de vie déplorables de leurs animaux, et dans certains cas, de leurs enfants.

Les amasseurs confinent souvent les animaux dans des minuscules cages ou caisses qui sont empilées les unes sur les autres. L’accumulation d’excréments et d’urine – qui recouvrent souvent toutes les surfaces des habitations des amasseurs compulsifs – peuvent créer un niveau dangereusement élevé d’ammoniaque, qui peut brûler la peau, les yeux et les poumons. Des infestations parasitaires et des épidémies se propagent rapidement dans ces conditions de surpeuplement. La nourriture et l’eau sont généralement inadaptées, si tant est qu’elles soient fournies.

‘Faire le lien’ : arrêter le cycle de la violence

Souvent, la cruauté des personnes qui maltraitent des animaux ne connaît pas la barrière des espèces. Des recherches en psychologie et criminologie démontrent que les agresseurs d’animaux ont tendance à répéter leurs crimes et commettent des actes similaires avec des membres de leur propre espèce. Ce phénomène est connu des services de polices et des travailleurs sociaux sous le nom du « lien ». Pour la sécurité de tous, il est essentiel que les services de police traitent sérieusement les cas de cruauté envers les animaux et s’assurent que ces agresseurs soient dûment poursuivis et condamnés.

« Quelqu’un qui s’est habitué à considérer la vie de n’importe quelle créature vivante comme sans valeur, finit par penser qu’une vie humaine ne vaut rien. »

– Albert Schweitzer, humanitaire, philosophe.

Les animaux sont aussi souvent victimes dans les foyers où règne la violence. Une étude réalisée a établi un lien entre les violences domestiques et la cruauté envers les animaux. De nombreux agresseurs tentent de contrôler leurs victimes, telles que leur partenaire ou leur conjoint, en menaçant, torturant ou en tuant les animaux de leur victime. L’organisation néerlandaise Kadera a déterminé que la cruauté envers les animaux faisait partie de l’histoire de 55 % des victimes qui avaient trouvé refuge dans un foyer pour femmes battues ayant répondu à l’enquête. De nombreuses victimes humaines de violence domestique sont réticentes à partir de chez elle par peur de ce qui arriverait à leurs animaux si elles n’étaient pas là pour les protéger. C’est pourquoi il est essentiel que les services sociaux, les organisations de protection animale et les autorités gouvernementales travaillent ensemble pour protéger toutes les victimes de violence domestique.

Solutions

Il est facile de se sentir désespéré lorsque nous entendons parler de personnes qui mutilent délibérément, torturent ou tuent des animaux. Mais tout comme la cruauté et la lâcheté sont les causes d’un tel comportement, le courage et la bonté sont nécessaires pour le combattre.

Apprendre aux enfants l’empathie envers les autres êtres vivants dès leur plus jeune âge, à la fois à l’école et en leur montrant l’exemple, est très important. Des parents bienveillants qui dévient de leur chemin pour aider des animaux dans le besoin peuvent inspirer les générations futures à faire des choix de compassion, et les établissements scolaires jouent aussi un rôle important.

Il faut du courage pour oser parler si vous soupçonnez qu’un animal est maltraité. Si vous pensez qu’un animal est en danger imminent, contactez d’urgence la police, la gendarmerie ou une association de défense des animaux.

Ce que l'on peut faire

  • Empêcher l’accumulation compulsive d’animaux et les autres formes de cruauté envers les animaux de compagnie commence par la lutte contre la crise de surpopulation. Assurez-vous que vos animaux sont stérilisés.
  • Si vous suspectez que des animaux souffrent de négligence – et même si la personne qui est sensée en être responsable semble bien intentionnée – appelez immédiatement la police, la gendarmerie ou une association de défense des animaux., Un simple appel d’un voisin concerné peut sauver un nombre infini d’animaux d’une mort lente et misérable.
  • Gardez toujours votre animal de compagnie à l’intérieur et laissez-les sortir uniquement avec une laisse et un harnais ou dans un endroit clos, sous surveillance. Les chats et les chiens qui sont laissés dehors sans surveillance sont des proies faciles pour des gens cruels, et ils courent aussi de nombreux dangers, comme être tués par une voiture, ingérer du poison, se perdre ou succomber à des températures extrêmes.
  • Aidez les enfants à développer de l’empathie pour les animaux en leur montrant l’exemple : parlez gentiment et manipulez avec soin les animaux, traitez-les comme des membres de la famille en les laissant à l’intérieur, brossez-les, jouez et marchez avec eux quotidiennement 
Maltraitance 8

Causes de maltraitance sur les animaux :

L'un des signes les plus connus de psychopathologies, qui inclut le trouble de la personnalité antisociale, également connu sous le terme de trouble de la personnalité psychopathe, possède dans son histoire concernant la torture des animaux, un comportement connu sous le terme de zoosadisme. Une étude sur des patients qui ont auparavant torturé des chiens et des chats montre un fort niveau d'agressivité envers les individus, également chez un patient qui avait auparavant assassiné un jeune garçon27. Robert K. Ressler, un agent de police et l'équipe scientifique du FBI ont étudié des cas de meurtres et série et note que « des meurtriers comme lui (Jeffrey Dahmer) commencent à tuer et à torturer des animaux lorsqu'ils sont enfants »28.

La cruauté envers les animaux est également un comportement diagnostiqué dans la triade Macdonald, indicateurs de comportement antisocial violent chez les enfants et adolescents. D'après les études qui ont formé ce modèle, la cruauté envers les animaux est un comportement commun (mais pas universel) chez les enfants et adolescents qui grandissent pour devenir des meurtriers ou autres criminels à comportement violent.

Il a également été découvert que les enfants qui martyrisent un animal auraient assisté ou auraient été eux-mêmes victime d'abus. Dans deux cas d'études, menées par la Humane Society of the United States, environ un tiers des familles victimes de violences domestiques recenseraient au moins un enfant ayant blessé ou tué un anima

Une importante affaire de maltraitance jugée à Caen.

Law 256

 

Jugement prison ferme pour le tortionnaire des chats :  En savoir plus

Ckiquez ici Webmasters39Le tortionnaire des chats condamné à de la prison ferme.. 

Fin du délibéré, le tortionnaire échappe à la mise en détention immédiate. Il est condamné à 2 ans de prison dont un an avec sursis, 3 ans de mise à l’épreuve, interdiction définitive de posséder un animal domestique, 30 000 € d’amende. Il se présentera en septembre devant le juge d’application des peines pour sa mise en détention.

Chat caen
Petition img 44826 fr

Chaton de 2 mois décapité en plusieurs morceaux

L'association Chats des deux caps situé à Wimereux 62930, a reçu un signalement inquiétant, une dame sur Ambleteuse à fait la macabre découverte d'un chaton de deux mois décapité en plusieurs morceaux dans son jardin le 14 juin. Cet acte ignoble serait le résultat d'un conflit de voisinage ! Nous avons amené la pauvre dépouille au cabinet vétérinaire afin de constater les faits et d'attester qu'il s'agit bien d'un acte de cruauté ! L'association a décidé de porter plainte car cela ne doit pas rester impuni, depuis plusieurs années ces actes ignobles se multiplient et il est grand temps que cela cesse ! Nous souhaitons une justice pour ce petit bouchon qui a eu le malheur de se trouver sur le chemin de  ce bourreau.Nous irons jusqu'au bout !!

Afin de ne pas choquer les âmes sensible mais aussi de protéger les enfants d'images choquantes, nous avons souhaité mettre une photo contractuelle.

 

Lundi 6 mai 2019  Le pire pour ce pauvre chien...
 

Chien trouve 1
Chien trouve 2

Entre deux champs, macabre découverte de ce ou cette louloute décédé à coté de cette cage de transport !

Chien trouve 3
Chien trouve 4

Il s'agit d'un chien type berger allemand à poils longs avec un collier en cuir marron foncé ! Ce chien a été trouvé entre deux champs sur la C1 entre Montérolier et Buchy !

Une vérification a été effectuée pour voir si ce chien était identifié mais rien de détecté avec le lecteur de puce et impossible de voir s' il y avait un  tatouage au niveau de l'oreille !

Une constatation a été effectuée par la gendarmerie !

Vu la cage de transport défoncée et mâchouillée nous pensons que ce chien a été abandonné dans sa cage ! Il a réussi à sortir car le corps se trouvait à 1 mètre derrière celle-ci !

Nous recherchons tout témoignage qui pourrait permettre de retrouver le pseudo propriétaire! (les témoignages resterons anonymes). Il pourrait également s'agir d'un chien volé,

Etant donné l'endroit qui est "caché" il s'agit forcement d'un chien du secteur ! Les photos  sont choquantes mais sont destinées à montrer l'horreur de ce qu'un humain est capable de faire.

Sauvetage de 36 chiens qui vivaient dans leurs excréments par la Fondation 30 millions d'amis.